EpiK– The Cytosine code as potent target to kill pathogens and fight human diseases / (Ciblage du code cytosines dans les maladies et pathogènes humains)

Coordinator :

Paola ARIMONDO

Partners :

CNRS

Financement :

Hybrid Quadrupole-Orbitrap Mass Spectrometer with a nano spray ionization source coupled to a UHPLC system, Logiciel Compounds Discover 3,0

Description :

Les infections bactériennes et parasitaires constituent un enjeu mondial de santé publique. Les traitements existants, lorsque efficaces, voient leur avenir compromis par l’émergence rapide et croissante de souches résistantes. Ce projet à l’interface de la chimie et la biologie adresse directement cette problématique. Nous demandons le cofinancement d’un instrument de spectrométrie de masse dédié à l’étude des modifications chimiques de l’ADN (méthylation, hydroxyméthylation, etc., de la cytosine). L’étude du rôle de ces modifications de l’ADN, plus précisément le code des cytosines, dans le domaine de l’infectiologie est en essor et est très prometteuse pour le développement de nouveaux médicaments anti-infectieux. Il s’agit d’un projet de rupture regroupant une démarche multidisciplinaire, l’intégration dans un campus reconnu internationalement dans le domaine de l’infectiologie (Institut Pasteur) et une complémentarité et synergie entre les acteurs du projet dans le but d’acquérir des connaissances fondamentales pour le développement de médicaments innovants.