Le DIM

Axes du DIM

AXE 1 :
Anticiper les émergences en infectiologie humaine et animale

  • Apport des méthodologies à haut débit
  • Etude des impacts environnementaux
  • Surveillance épidémiologique

AXE 2 :
Prévenir et traiter les maladies infectieuses

  • Approches innovantes de vaccination
  • Nouvelles stratégies thérapeutiques (homme ou animal)
  • Impact de la variabilité génétique des hôtes pour leurs défenses immunitaires face aux pathogènes et les réponses à la vaccination

AXE 3 :
Perceptions sociales de la prévention et de l’innovation en matière de maladies infectieuses

  • Impacts des innovations thérapeutiques et diagnostiques
  • Les transformations des relations entre humains et animaux

Gouvernance

Conseil Scientifique

Pascal Boireau
Coordonnateur scientifique du projet DIM1Health – Anses
e-mail
+33 01 49 77 38 37

Stefano BOSI
Biodiversité, l’économie de l’environnement, Université Evry

Françoise BOTTEREL-CHARTIER
Parasitologie, Mycologie - APHP

Henri-Jean BOULOUIS
Santé animale, ENVA

Daniel CANDOTTI
Transfusion sanguine, INTS

Frédéric DORANDEU
NRBC, Toxicologie, pharmacie, IRBA

Jean ESTEBANEZ
Géographie culturelle, politique et sociale, U-PEC

Evelyne JOUVIN-MARCHE
Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie (I3M), INSERM

Roger LEGRAND
Infections Virales, Maladies Auto-immunes, CEA

Jean-Daniel LELIEVRE
Physiopathologie du VIH, Immunologie clinique, APHP

Philippe LOISEAU
Chimiothérapie Antiparasitaire, Université Paris Sud

Coralie MARTIN
Immunologie, biologie vasculaire, parasitologie, Museum national d’histoire naturelle

Dominique MEMMI
Corps, santé, biopolitique, biopouvoir, naissance et mort, CSU-CRESPPA

Caroline OLLIVIER-YANIV
Communication et action publique, U-PEC

Communication et action publique, Communication et santé publique, Sociologie configurationnelle, Sociologie compréhensive

Sabine RIFFAULT
Virologie, Immunologie Moléculaires, santé animale, INRA

Claire ROGEL-GAILLARD
U-PEC

Contrôle génétique de la réponse immunitaire, biologie comparative du complexe majeur d’histocompatibilité (CMH), immunogénétique, génomique structurale et fonctionnelle, espèces étudiées : porc (espèce principale) et lapin

Renaud TISSIER
Santé animale, Pharmacie et toxicologie, ENVA

Muriel VAYSSIER
Agents pathogènes, tiques INRA

Jean-Ralph ZAHAR
Bactériologie, Virologie, Hygiène, APHP

Conseil d’administration

Camille Chaudonneret
Directeur général délégué INSERM

Alix de La Coste
Directrice adjointe de la Recherche Fondamentale, CEA

Pr Christophe Degueurce
Directeur, EnvA

Guillermo Doll
Directeur Programmes Tuberculose et Maladues Tropicales Négligées, SANOFI

Dr Roger Genet
Directeur Général ANSES

Dominique Giry
Diecteur Conseil de développement du Val de Marne

Jean-Louis Hunault
Président Syndicat National de l'industrie du médicament

Pr Yves Levy
Président directeur général, INSERM

Béatrice Lirbat
Présidente SATT IDF Innov

Pr Olivier Montagne
Président UPEC

Dr Thierry Pineau
Président du centre INRA

Anne SAILLIOL
Médecin général inspecteur, Directrice de l’IRBA

Zahia Zaidat
Chargée de mission Recherche, Région IDF

Coordinateurs des axes

Stefano BOSI
Biodiversité, l’économie de l’environnement, Université Evry

Françoise BOTTEREL-CHARTIER
Parasitologie, Mycologie - APHP

HJ Boulouis

Daniel CANDOTTI
Transfusion sanguine, INTS

G Chiocchia

F Dorandeu

Evelyne JOUVIN-MARCHE
Immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie (I3M), INSERM

Roger LEGRAND
Infections Virales, Maladies Auto-immunes, CEA

Jean-Daniel LELIEVRE
Physiopathologie du VIH, Immunologie clinique, APHP

Philippe LOISEAU
Chimiothérapie Antiparasitaire, Université Paris Sud

Coralie MARTIN
Immunologie, biologie vasculaire, parasitologie, Museum national d’histoire naturelle

Caroline OLLIVIER-YANIV
Communication et action publique, U-PEC

Communication et action publique, Communication et santé publique, Sociologie configurationnelle, Sociologie compréhensive

Sabine RIFFAULT
Virologie, Immunologie Moléculaires, santé animale, INRA

Claire ROGEL-GAILLARD
U-PEC

Contrôle génétique de la réponse immunitaire, biologie comparative du complexe majeur d’histocompatibilité (CMH), immunogénétique, génomique structurale et fonctionnelle, espèces étudiées : porc (espèce principale) et lapin

Muriel VAYSSIER
Agents pathogènes, tiques INRA

Jean-Ralph ZAHAR
Bactériologie, Virologie, Hygiène, APHP

Coordination administrative

Pascal Boireau
Coordonnateur scientifique du projet DIM1Health – Anses
e-mail
+33 01 49 77 38 37

Khadi Cissako
Responsable du pilotage du projet DIM1Health – INSERM
e-mail
+33 01 49 77 22 69

 

Innovation

Le projet « one health : un monde, une santé »

Labellisé par la Région Ile-de-France au titre des Domaines d’Intérêt Majeur (DIM)

La Région a labellisé le 15 décembre 2016 ses nouveaux DIM pour la période 2017-2020, suite à un appel à projets lancé pour identifier les sujets en émergence et susceptibles de générer des innovations. Le projet « one health : un monde, une seule santé » (1health) est l’un des neuf projets retenus directement, sur plus de 60 présentés.

Un concept regroupant santé environnementale, santé humaine et santé animale

Dirigé par un comité de pilotage associant EnvA-Inserm-UPEC-ANSES-CEA-INRA, les partenaires initiateurs du projet, « 1 health »  vise à renforcer la thématique infectiologie humaine et animale en Île-de-France. Il a pour objectif le développement de nouveaux concepts, notamment en vaccinologie, et l’intégration d’une dimension sociale et économique à la santé.

Il se fonde sur la triade santé environnementale, santé humaine et santé animale, domaines indissociables compte tenu de leurs étroites interactions. Le concept « une seule santé » a en effet émergé dans un contexte de changement climatique, de croissance démographique à l’échelle mondiale, de raréfaction des ressources naturelles, de pression sanitaire mouvante, dans la population humaine comme dans les populations animales.

Ce projet scientifique d’envergure cible les actions développant simultanément les axes dépistage-surveillance-traitement-prévention-prédiction, tout en prenant en compte la demande sociétale. Il vise à croiser les recherches entre acteurs d’institutions différentes, et à conduire à des améliorations diagnostiques, préventives ou thérapeutiques applicables rapidement (face notamment à des émergences, ré-émergences).

Le projet repose également sur le triangle recherche, innovation, éducation, moteur dans la création d’entreprises et d’emplois.

La mise en commun de compétences via un consortium de grande ampleur

Un large consortium, regroupant l’ensemble des institutions travaillant en infectiologie en Île de France : Communautés d’Universités et Établissements (COMUE), établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST), Institut Pasteur, laboratoires d’excellence (labex), différentes agences, Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP), est associé au projet. Des partenaires industriels et porteurs d’enjeux économiques, comme Medicen Paris Region ou la Société d’accélération de transfert de technologie SATT IDF innov, en lien avec Inserm Transfert, apportent également leur concours.

Le coordinateur scientifique de ce projet est Pascal Boireau, directeur du laboratoire de santé animale à l’ANSES ; l’EnvA et l’Inserm assureront le portage administratif du projet.

Plus de 1000 scientifiques et techniciens mobilisés

Les partenaires impliqués sont divers :

Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA), Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Institut national de la recherche agronomique (INRA), Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Commissariat à l’énergie atomique (CEA), Museum national d’histoire naturelle (MNHN), Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA), Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Santé Publique France, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement
et du travail (ANSES), Institut Pasteur, COMUE Université Paris Est et université Paris Saclay, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (Hôpital Bichat et Hôpital Henri Mondor), Labex PARAFRAP, Labex VRI, Labex LERMIT, Universités Paris Diderot, Paris 13, Versailles Saint Quentin en Yvelines, UPEC (et plus spécifiquement l’Institut Mondor de recherche biomédicale IMRB et le Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communication CEDITEC).

Une recherche de grand intérêt régional

Le projet contribuera à soutenir une « task force » en infectiologie dans l’Île-de-France,  « hub » européen important tant au niveau des voyageurs que des marchandises, et permettra de faire émerger un réseau en infectiologie unique en France et de dimension européenne.

Le Conseil scientifique de la Région a jugé que « ce projet concerne un des grands domaines de surveillance sanitaire en Île-de-France et associe des acteurs complémentaires ».

Un appel d’offre annuel annoncé pour fin avril 2017

Cet appel d’offre permettra une association d’équipes franciliennes (au moins 2)  sur le thème « 1 health ». Les sujets sélectionnés recevront une aide au fonctionnement (contrats doctoraux et post doctoraux…) et une participation à l’investissement. Une subvention aux colloques sera mise en place également. La subvention d’investissement pour l’année 2017 est de 2,4M€ (66% de participation de la région). L’objectif est d’assurer le financement des équipes avant la fin de l’année.